Symptômes de la fatigue


       

Pris par une vie professionnelle ou affective intense, les symptômes de la fatigue ne nous apparaissent pas toujours avec évidence. Pourtant, certains signaux de notre corps doivent être pris en considération, car ils sont des symptômes de fatigue et indiquent que notre organisme est en train de puiser dangereusement dans ses réserves.

 

Les symptômes de la fatigue peuvent sensiblement différer chez chaque individu, mais certains sont récurrents et indiquent un état d'affaiblissement général inquiétant. La fatigue n'est pas une maladie en elle-même, sauf dans le cas du syndrome de fatigue chronique, mais elle fragilise l'organisme et le psychisme de l'individu et ouvre la porte à d'autres troubles. Si une bonne fatigue liée à un effort ponctuel est positive pour l'organisme, la fatigue excessive et trop prolongée dans le temps est extrêmement néfaste. Quels sont donc les symptômes de fatigue à prendre en compte ?

 



Parmi les symptômes de fatigue les plus évidents à déceler, figurent bien sûr les étourdissements et malaises à répétitions. Matérialisés par une tension basse (inférieure à 10), ces désagréments sont presque toujours le signe d'un surmenage physique, intellectuel ou émotionnel. Nausées fréquentes et impression de flottement sont d'autres symptômes de fatigue.

 

Plus que toute autre manifestation, les symptômes de fatigue les plus inquiétants sont certainement ceux qui sont liés au moral : une perte d'appétit, le manque d'enthousiasme devant des activités autrefois appréciées et le découragement général sont les signes annonciateurs d'une fatigue tellement intense qu'elle pourrait finir par se transformer en dépression. De moindre ampleur mais gênantes dans la vie professionnelle, les pertes de mémoire et difficultés de concentration constituent elles aussi des symptômes de fatigue indiscutables.