Ménopause et fatigue



Pour de nombreuses femmes, ménopause et fatigue vont malheureusement de paire. Pourquoi relie-t-on ménopause et fatigue, et quelles sont les solutions possibles pour retrouver tonus et enthousiasme pendant cette étape importante de la vie d'une femme ?

 



Au moment de la ménopause, la fatigue fait partie des symptômes les plus fréquemment cités par les patientes. Il existe plusieurs explications au phénomène. Tandis que le changement hormonal qui préside à l'arrêt des cycles menstruels passera "comme une lettre à la poste" pour certaines, pour d'autres, la ménopause s'accompagne de nombreux désagréments, comme les bouffées de chaleur, les insomnies et une baisse générale du tonus. Un manque de sommeil récurrent peut ainsi expliquer à lui seul l'association de la ménopause et de la fatigue.

 

Mais les médecins avancent également d'autres arguments pour expliquer le phénomène : ménopause et fatigue seraient en réalité à relier, non pas comme une cause et son effet, mais comme un déclencheur révélateur de problèmes encore latents jusque-là. La ménopause correspond toujours à une fragilisation de l'individu, tant au niveau organique que psychologique. La fatigue qui survient à ce moment peut alors s'avérer être un symptôme de dépression bien plus que de la ménopause elle même. Ménopause et fatigue se retrouveront ainsi plus facilement chez un sujet éprouvé par les évènements de la vie que chez un sujet en pleine forme psychique.