Maux de tête et fatigue



Maux de tête et fatigue sont fréquemment associés, dans une liste de symptômes où apparaissent également étourdissements et difficulté de concentration. Lorsqu'ils sont récurrents et prolongés dans le temps, maux de tête et fatigue justifient une consultation médicale, qui permettra d'éliminer toutes les maladies susceptibles de se manifester à travers ces deux symptômes.

 



Lorsque les médecins ne trouvent pas de cause objective aux maux de tête et à la fatigue, le patient est le plus souvent diagnostiqué victime de dépression, de fibromyalgie ou du syndrome de fatigue chronique. Pour ces trois affections, le traitement à apporter sera sensiblement le même : en plus d'un éventuel suivi psychologique et d'une médication, le patient sera encouragé à combattre maux de tête et fatigue par une meilleure hygiène de vie.

 

Un sommeil trop court ou de mauvaise qualité peut à lui seul expliquer maux de tête et fatigue. Une alimentation trop riche, ou, au contraire, insuffisamment nutritive peut souvent être incriminée, tout comme le manque d'exercice et la consommation excessive de substances excitantes. Pour venir à bout des maux de tête et de la fatigue, le patient devra remettre en question l'ensemble de ses habitudes de vie.

 

Maux de tête et fatigue seront moins fréquents si les heures de coucher sont fixes et permettent de bénéficier d'un temps de sommeil raisonnable. Les repas, à heures fixes également, doivent contenir des apports en sucres lents, en protéines et en calcium, tout en limitant les apports en sucres rapides et graisses. L'alcool, le tabac, la caféine, la nicotine, le chocolat et les jus de fruits en trop grandes quantités doivent être proscrits, notamment le soir. A condition de pratiquer dans la journée une activité physique modérée mais régulière, comme la natation ou la marche à pied, maux de tête et fatigue devraient progressivement disparaître.