Fatigue extrême



Une fatigue extrême est une fatigue accumulée sur plusieurs semaines voire plusieurs mois, et ne peut plus être réglée par une bonne nuit de sommeil. La fatigue extrême s'accompagne généralement de mille petits maux : vertiges, maux de tête, état émotionnel instable, tristesse, perte de l'appétit, etc. Quelles sont les causes d'une fatigue extrême, et comment peut-on y remédier ?

 



Parfois, la fatigue extrême s'explique facilement : surmenage dans la vie professionnelle ou personnelle, stress continu, nuits trop courtes, etc. En ce cas, la fatigue extrême ne pourra réellement être combattue qu'avec des changements d'habitude. Si le milieu professionnel est source de trop de stress, ou d'horaires décalés, peut-être faudra-t-il envisager un réaménagement de l'emploi du temps, voire une réorientation professionnelle. Prendre soin de dormir suffisamment chaque nuit est également essentiel pour venir à bout d'une fatigue extrême.

 

Mais la fatigue extrême peut également être le symptôme d'une autre affection. Face à un patient souffrant d'une grande fatigue et d'un manque de tonus, un médecin commencera par vérifier tension et poids, car la fatigue peut être causée par une hypotension et/ou par une masse corporelle insuffisante. Une fatigue extrême est aussi l'un des symptômes de maladies telles que l'hypothyroïdie ou l'hépatite, le cancer ou le sida. Lorsque aucune maladie susceptible de causer une fatigue extrême n'est détectée, d'autres pistes peuvent être envisagées.

 

Une dépression latente peut ainsi se caractériser par une fatigue extrême. Si les antidépresseurs peuvent alors constituer une aide, ils devront être doublés d'un suivi psychologique approfondi pour traiter réellement la dépression. La fibromyalgie est également une cause de fatigue extrême : encore mal connue, cette maladie se traite le plus souvent grâce à une bonne hygiène de vie (activité physique plus intense, alimentation équilibrée, temps de sommeil suffisant).