Fatigue excessive



La fatigue excessive est un terme médical utilisé pour décrire un épuisement et un manque de tonus caractéristiques de différentes affections. Qu'entend-on exactement par "fatigue excessive" et quelles peuvent en être les causes ?

 



Le terme "fatigue excessive" est défini à la fois par l'état du patient et par sa ténacité. Un patient en état de fatigue excessive est littéralement épuisé, incapable de surmonter son affaiblissement physique. Ses capacités physiques et intellectuelles s'en trouvent amoindries, et toute activité devient quasiment impossible. Dans un cas de fatigue excessive typique, le repos et le sommeil n'améliore pas l'état du patient : on parle d'irréversibilité de la fatigue.

 

Impressionnante et décourageante pour le patient, une fatigue excessive peut avoir plusieurs causes. Certaines affections virales, comme la grippe, sont bénignes et faciles à éradiquer avec un traitement adapté, bien que capables de provoquer un état de fatigue excessive. Des maladies plus graves peuvent également s'annoncer par une fatigue excessive, comme le cancer ou le sida. La fatigue excessive peut enfin dénoncer un cas d'hypothyroïdie ou d'hépatite.

 

Parfois, la fatigue excessive ne trouve pas d'explication dans une affection de l'organisme. Elle peut alors être un symptôme de dépression, et seul un suivi psychologique intense, éventuellement accompagné d'un traitement antidépresseur pourra en venir à bout. Lorsque la fatigue excessive n'est attribuable ni à une cause organique ni à un état dépressif, les médecins pourront parler de fibromyalgie ou de syndrome de fatigue chronique, une maladie qui devient de plus en plus courante bien que l'on n'en connaisse pas encore les causes avec certitude, et que son traitement reste très empirique.